Transmutation

 

Muse soporifique, évanescent lampion,

Ton silence est de plomb et doucement je meurs,

C’est comme dans ma psyché une verte tumeur

Dégénérant ma chair en armées de scorpions,

 

Muse cadavérique et funèbre bastion,

Ton silence est de plomb et m’agonisent en chœur

Cent mille dards avides qui transpercent mon corps,

Décousent mes viscères avec délectation,

 

M

  

Muse rose et magique, prestidigitation,

Ton silence est de plomb et ton silence est d’or,

C’est le grand Alchimiste qui m’envoie du Drugstore

Des vers catalytiques pour la transmutation.