La semeuse

La semeuse à robe d’argent
File, file dans les cieux,
Du grand nuage de Magellan
A la demeure cachée des Dieux,

La semeuse aux mains d’or
S’en va écumer l’éther
Des poussières d’astres morts
En ses filets de lumière,

La semeuse du vivant
Va sur les chemins stellaires
Ensemencer les océans
Les berceaux bleus bordés de terres,

Et passent les ères… Et la magie opère…

Anémones et coraux
Explosent de couleurs
Au sein bleuté des eaux,

Puis le duvet d’un poussin
Sous les feux du soleil
Rayonne un beau matin,

Le groin du marcassin
Renifle la terre fraîche
En quête de festin,

Les yeux ronds du chaton
Recherchent à tâtons
Le bout d’un doux téton,

Et les beaux seins des femmes,
Ode à la création,
S’érigent en oriflamme !