Le médaillon

  

Une rose en cristal de roche,

Au cœur serti de diamants,

S’ouvre à l’azur, au firmament,

Où trois nuages s’effilochent,

 

Un crâne humain de marbre noir,

Aux orbites vides et sans fond,

Appelle à lui les noirs tréfonds

Où s’annihilent rêves et espoirs,

 

Poète, à ton cou un médaillon,

Pile une rose et face un crâne,

Moitié sublime, moitié insane,

Dis : Es-tu ange ou bien démon ?

 

Marbre noir et cristal de roche,

A l’interface, trident ou cloches ?

 

Cristal de roche et marbre noir,

A l’interface, folie ou gloire ?

 

Poète, à ton cou un médaillon,

Poète, serais-tu ange… et démon ?