Dépression

 

"La dépression est le bonheur d’être triste"

Disait Hugo, paradoxal, dans sa sagesse,

Elle aime à se poser sur l’épaule des artistes

Tel un corbeau luisant, les choyant de détresse,

 

Débroussaillant leurs âmes de ces vaines lubies :

L’attrait du matériel, des choses superflues,

Le corbeau de passage aux yeux couleur rubis,

Aux serres bien plantées dans la chair des élus,

 

Leur sang noir coulant sur des marbres gothiques,

Ruisselle et se répand aux confins de lumière,

Les dépressifs se meurent à leurs choix hérétiques

Et retournent lentement à des sources premières :

 

A l’imagination, à la joie créatrice,

Où les elfes et les fées sont plus vrais que nature,

Au monde dit invisible et pourtant la matrice

De richesses sans prix, du réel l’ossature.